Blog

Tout d’abord qu’est ce que la cohérence cardiaque ?

La cohérence cardiaque est une technique de relaxation visant à augmenter la variabilité du rythme cardiaque. Celle-ci aurait un effet bénéfique sur le stress, les angoisses. 

Comment elle se pratique ? 

Je la pratique régulièrement avec les enfants mais pas seulement ! Le principe de cohérence cardiaque est également très efficace sur l’adulte qui le fait en pleine conscience. 

Une séance classique consiste à respirer profondément sur un rythme de 6 cycles respiratoires (inspiration et expiration) par minutes pendant cinq minutes. En plus clair ((10 secondes d’inspiration 10 secondes d’expirations pendant 5 minutes.

Ainsi le fait de se concentrer sur sa respiration permet de se recentrer donc stop les pensées parasites momentanément, et ainsi la modification du rythme cardiaque permet un effet d’apaisement émotionnel et psychique. 

Si cette pratique fait preuve de ses effets bénéfiques sur les adultes alors pourquoi pas l’utiliser chez les enfants ?! 

La cohérence cardiaque chez l’enfant

Faire pratiquer la cohérence cardiaque c’est lui apprendre à se poser, à respirer, à prendre conscience de son rythme intérieur en prêtant attention aux battements de son cœur. Une fois habitué à pratiquer l’enfant pourra se sortir par lui même d’une crise émotionnelle, contrôler ses angoisses, se concentrer plus efficacement. 

Comment pratique-t-on la cohérence cardiaque avec un enfant ? 

Au début cela peut être un peu compliqué mais le principe reste le même sauf que le temps d’inspiration et d’expiration est plus courts que pour un adulte. Ainsi il s’agira de faire inspirer l’enfant pendant 5 secondes et de le faire expirer pendant 5 secondes le tout pendant 5 minutes. 

Bon on est d’accord au départ il sera compliqué de leur faire réaliser pendant 5 minutes mais petit à petit 😀 

Et si besoin n’hésitez pas à faire appel a un professionnel qui sera ravi de vous aider dans cette démarche. 

Sophrologue-draguignan.com 

Si vous avez aimer cette article partagez le ! 

Leave a Comment: